Les secrets des meilleures cigares du monde


Si je vous dis Cuba, vous pensez à quoi ? Un pays où le temps s’est arrêté. Les vieilles voitures, les plages paradisiaques, Ché Guevara & Fidel Castro ?

Parmi toutes ces idées que vous avez sur Cuba, j’imagine que vous avez aussi pensez aux cigares ? 🙂

Et oui, Cuba est une île reconnu pour produire les meilleurs cigares au monde. Alors aujourd’hui, je vous invite à découvrir les curiosités de la fabriquation d’un cigare.

La vallée de Viñales, typique par ses champs de tabac

Lors de mon séjour à Cuba en octobre dernier, nous avons visité une plantation de tabac à Viñales. Cette ville est très connu pour les mogotes, des structures géomorphologiques mais aussi le tabac!

Pour réaliser un cigare, il faut dans un premier temps cultiver le tabac puis le récolter. Il y a alors une longue phase de séchage dans un abri pour permettre aux feuilles de dévoiler leurs meilleures arômes.

Les feuilles de tabac sont ensuite séparées en deux. La tige centrale, qui contient la nicotine est retirée. Vous l’aurez compris, on obtient ainsi des cigares sans nicotine. 😉

Les moitiés de feuilles sont ensuite superposées les unes au dessus des autres pour terminer par la phase de roulage.

L’artisan qui nous a présenté les étapes de fabrication d’un cigare réalisait tout cela avec beaucoup de dextérité. C’était assez impressionnant. Cela paraissait si simple en le regardant faire et pourtant, je ne me serais pas risquée à essayer. 😉

Une fois le cigare roulé, il est collé avec du miel. Ce qui lui donne son goût si particulier.

Fumer son cigare et l’apprécier

L’extrémité du cigare qui va à notre bouche doit être coupé puis trempé dans du miel. Le fait de le tremper comme cela permet d’avoir un filtre naturel et un goût (à priori) sympa en bouche. Il faut ensuite crapoter. Laisser la fumée en bouche puis la recracher sans l’avaler.

Reconnaître un bon cigare

Je vous livre quelques astuces de notre expert de la fabrique pour savoir si le cigare est de bonne qualité.

Tout d’abord, il faut que la fumée soit blanche et épaisse.

Ensuite, lorsque vous fumez, les cendres du cigare doivent mesurer environ deux doigts avant de tomber.

Enfin, avant de déguster un cigare, vous pouvez le porter à votre oreille et écouter attentivement. Il doit craquer légèrement quand vous le roulez entre vos doigts.

Voilà !

Vous avez les clés en main pour étaler votre science lors de votre prochain achat de cigare ou choisir LE meilleur du magasin. Génial, non ?

Note de fin

Un échantillon de photos que j’aime et qui représente une partie mes souvenirs de la ville de Viñales et ses alentours!