Mon mois de Juillet en image


Le mois de Juillet aura été particulièrement fort en émotion pour moi.

Passant entre plusieurs extrêmes, positivité/négativité, bien-être/mal-être ou encore rires & larmes.

Une super lune en cancer

Je ne saurais dire s’il s’agit d’une coïncidence mais ce mois était vraiment intense.

  • Une super lune.
  • Une éclipse solaire.
  • 5 rétrogrades en même temps.
  • Mercure en pré-rétrograde

Avec un peu de recul maintenant, même si dans ma tête, ça a été les montagnes russes, je re-regarde mes photos avec plaisir. Je constate également que malgré l’inconfort, ce mois a été riche en expériences.

C’est peut-être les moments où l’on va le moins bien que l’on peut se réjouir de parvenir à sortir de sa zone de confort. 😉

Des vacances reposantes

J’ai ainsi commencé le mois de juillet par de super vacances en Isère et en Ardèche.

Au milieu de notre séjour nous avons fait un arrêt express à Lyon pour voir Ben Howard.

Des découvertes diverses et variées

Au retour des vacances j’avais découvert ma plantation de camomille complètement infestée de pucerons.

Côté dégustation culinaire (oui, j’aime ça, manger), la bourrache officinale cultivée sur le balcon nous a permis de tenter une nouvelle recette. Ainsi que l’anniversaire de Martin qui était une super occasion pour aller au restaurant « La cachette ».

Du fun et du fun

Pendant que tout le monde était aux vieilles charrues, nous, on s’est occupé des chats des gens… haha 😀

Pour initier un grand vide que j’attends depuis un moment, nous faisons un tour à la déchetterie et à la ressourcerie pour donner des affaires que nous n’utilisons plus. 😉

Parmi les belles intentions du mois, nous avons fait une chouette randonnée du côté de Aigrefeuille.

Et avec la fin du mois qui pointait le bout de son nez, un ami Rouennais est venu me voir à Nantes. Nous avons ainsi fait une partie du Voyage à Nantes. Depuis le jardin des plantes jusqu’au machines en passant par Transfert.

Ce mois s’est terminé sur l’exposition Mangasia du Lu et mon envie encore plus grande d’aller au Japon. 😀

Alors voilà, il y a des moments dans la vie où l’on se sent mal. Quand je revois toutes ces images, je me demande comment c’est possible de ressentir autre chose que de la gratitude car je suis chanceuse sur énormément de point.

Cela dit, les émotions négatives ne sont pas nos ennemies et il est important de les vivre. On peut les exprimer, les nommer, les explorer et surtout les accepter. Elles sont là pour nous aider à pointer du doigt des blessures que nous n’avons pas encore réussi à guérir, des actes que nous n’avons pas encore pardonner, elles sont là pour nous faire grandir.