De 2019 vers 2020


C’est bientôt l’heure de dire au revoir à 2019 et d’accueillir 2020 à bras ouverts. Une nouvelle décennie pointe le bout de son nez.

« On surestime ce que l’on peut faire en 1 an et on sous-estime ce que l’on peut faire en 10 ans »


2009

Il y a10 ans, j’étais en Terminale S. Je sortais tant bien que mal d’une dépression et je n’avais aucune idée de l’orientation à prendre. Quelles études ? Quel métier ? Quel avenir ?

J’avais cette peur de faire le « mauvais choix ». J’avais peur de perdre mon précieux temps en allant éventuellement dans une filière qui ne me correspondrait pas. J’avais peur de ne pas « réussir ».

Il y a 10 ans, je ne savais pas encore que j’allais obtenir mon Bac S, être acceptée en école d’ingénieur et commencer une toute nouvelle aventure.

Il y a 10 ans, j’ignorais que j’allais vivre des années d’études drôles et intenses, faire de belles rencontres, voyager et finir par m’installer à Nantes.


2014

Il y a 5 ans, je passais une année à l’étranger, à Chicoutimi au Québec. Mon pays de coeur. La neige, la Poutine, l’accent si charmant des Québécois et la bienveillance environnante.

J’étudiais l’informatique, je rencontrais des personnes formidables, je voyageais. C’était « ma parenthèse » comme je l’appelle souvent.

Je pense sincèrement que cette année a été déterminante pour devenir la personne que je suis aujourd’hui. Le voyage m’a ouvert l’esprit et le coeur. J’ai eu l’opportunité de développer ma curiosité, mon sens de l’organisation, ma tolérance ou encore ma façon de communiquer.

Il y a 5 ans, je ne savais pas que je développerais une envie de voyager toujours grandissante.

Il y a 5 ans, j’étais loin d’imaginer que je co-animerais une émission à la radio, que je donnerais une conférence ou encore que j’oserais aborder des inconnus dans la rue, en séminaires, en concerts, à l’étranger…


2019

Aujourd’hui, je regarde tout ce qu’il s’est passé en 2019. Une année qui m’a bien sorti de ma zone de confort. Ou plutôt, une année où j’ai décidé de sortir de ma zone de confort en multipliant les expériences inconnus.

C’est un long travail sur soi d’être capable de se remettre en question régulièrement: identifier les moments de repos nécessaires à notre être et les moments idéaux pour passer à l’action. Parmi mes apprentissages de 2019, il y a la facilitation graphique, l’écoute active ou même la communication.

Le chemin est encore long mais la fin d’une décennie, c’est un peu l’occasion rêvé pour faire le point sur les 10 dernières années, ou ne serait-ce que l’année précédente. (Si vous suivez mes articles depuis quelques mois, vous avez peut-être remarqué une progression dans mes sketchnotes ? ☺️)

Nous vivons dans une société occidentale où tout va très vite. Nous sommes dans l’instantanée en permanence et notre patience est, jour après jour, mise à rude épreuve. Nous voulons être expert en 3 jours, apprendre de nouvelles compétences sans efforts (moi la première) et parfois, nous ne prenons pas le temps de regarder toutes les marches que nous venons déjà de gravir pour arriver au sommet.

Alors aujourd’hui, je savoure avec fierté ce que 2019 m’a apporté. De la joie, des pleurs, de l’inconfort, des rencontres, des rires, de la surprise, des déceptions, des inquiétudes, des sourires, du plaisir ou même de la peur.


2020

Pour 2020, je me souhaite de rester « droite dans mes bottes » comme dirait ma partenaire de choc Agnès. Je me souhaite de continuer à:

  • avancer vers l’inconnu même si c’est inquiétant
  • croire en mes projets
  • me détacher un peu plus du regard des autres
  • me former

L’année qui arrive s’annonce déterminante. C’est un nouveau cap qui se profile à l’horizon tant sur le plan professionnel que personnel et j’ai hâte d’en savourer chaque instant.

Et vous, qu’est-ce que 2019 vous a appris ? Qu’est-ce que vous vous souhaitez pour 2020 ?