Le Japon traditionnel à Kyoto


Après avoir passé une semaine solo à Tokyo, c’est vers Kyoto que nous nous sommes rendus avec Simon, fraichement arrivé. (Ne vous inquiétez pas, un article plus détaillé sur Tokyo arrivera. J’y retourne en fin de séjour donc celui-ci paraitra plus tard!)

Voyager en train

Pour peu que le Japon vous intéresse, vous avez sûrement déjà entendu parler du Japan Rail Pass. Il s’agit d’un pass qui vous permet d’emprunter de nombreuses lignes de trains en illimité pendant 1, 2 ou 3 semaines.

Après avoir longuement réfléchis aux moyens les plus économiques de voyager, celui-ci semblait, en plus d’être le plus serein, le plus rentable pour les destinations que j’avais prévu.

Arrivée à Kyoto depuis Tokyo

En moins de 3 heures, nous avons rejoint Kyoto. Nous n’avions pas réservé notre auberge de jeunesse à l’avance et avons regardé rapidement dans le train où nous pourrions bien aller. Notre choix s’est porté pour un endroit proche de la gare afin de faire des aller-retours aisément entre les différentes villes proches de Kyoto. Si vous passez par Kyoto, je vous recommande sans hésitation l’auberge où nous sommes allés: Wise Owl Hostel.

Le personnel est adorable. Les lits sont confortables. Le petit-déjeuner inclus est chouette. Il y a même une guitare dans la salle commune, j’étais ravie de pouvoir jouer un petit peu.

Les temples

Le Japon est un pays qui regorge de temples. Personnellement, je les trouve tous très beau. Ils savent se différencier les uns des autres. Certains sont dorés, d’autres offrent un panorama sur la ville ou encore des magnifiques jardins. Si vous êtes amateur d’histoires, de vieilles pierres ou d’architecture, vous trouverez sans aucun doute le temple de vos rêves.

Kinkaku-ji et Ginkaku-ji

Parmi les visites que j’ai pu effectuer, j’ai eu la joie de découvrir le temple d’or et le temple d’argent.

Ce dernier est prénommé ainsi alors que contrairement au temple d’or, il n’a pas tellement une finition argentée. Malgré tout, le parc qui l’entoure est très charmant. Si vous décidez d’aller voir ce fameux temple d’argent qui est un peu moins populaire que le temple d’or, je vous conseille de continuer votre promenade du côté du chemin des philosophes. C’est très paisible et vous y croiserez peut-être quelques animaux.

Promenade des philosophes

Fushimi Inari

Nous nous sommes rendus à ce lieu touristique tôt le matin pour profiter du lever de soleil. C’était vide et très calme. Nous avons croisé quelques rares personnes aussi courageuses que nous. L’ascension prends un certain temps et il y a de nombreuses marches à monter.

Ce lieu aux Toris (portes) si populaire vaut le détour. Nous pouvons bien voir les différences de couleurs entre certaines portes rénovées et les autres. En revanche, je ne sais pas si c’est juste une question de goût ou que nous nous sommes mal débrouillés mais bien que la vue soit très belle au petit matin, je ne suis pas certaine que cela ait fait une réelle différence dans mon appréciation de ce lieu. 🙂

Le centre ville de Kyoto

Lors de notre séjour à Kyoto, nous avons rejoint Jordan et Svend, deux nantais, le temps d’une soirée. Nous avons mangé dans un très bon izakaya proche de la gare avant de rejoindre le centre pour, dans un premier temps effectuer des purikuras. (J’ai une passion pour ces photomatons, définitivement)

Purikura à Kyoto

Nous avons ensuite été dans une salle d’arcade et fait un peu de Dance Dance Révolution ! Cela faisait parti de ma longue liste de choses à faire. Cela me vient probablement du film Wasabi où toute une scène se déroule en salle d’arcade.

Le lendemain, nous sommes retournés dans le centre. Si vous êtes amateur de shopping, vous pourrez flâner dans une des longues shopping street de la ville. De notre côté, après avoir effectué quelques emplettes, nous avons été dans un cat’s café pour profiter d’un peu de douceur féline.

Arashiyama

Il y a plein de choses à faire à Arashiyama. Cette ville est connue pour la forêt de Bamboo mais elle a beaucoup d’autres belles choses à offrir !

Bamboo Forest

Je pense notamment au monkey Park. Je suis toujours mitigée en visitant des lieux touristiques avec des animaux mais là, la balade m’a bien plu. Nous avons grimpé pendant une vingtaine de minutes le petit mont avant d’enfin apercevoir les premiers singes. J’ai particulièrement apprécié le fait que les gens respectent vraiment la « liberté » des animaux en les laissant vaquer à leurs occupations tranquillement. De même, un espace en intérieur, nous permettait de les nourrir. Nous étions comme dans une cage tandis qu’eux, profitait du plein air.

Le jardin de Tenryuji

Il était possible de visiter le temple et le jardin mais j’ai choisi de ne faire que le jardin. Juste avant, j’ai payé 500 yens (environ 4 euros) pour voir la fresque d’un dragon sur le plafond d’un temple. C’était beau mais un peu cher pour le prix… Enfin, ce n’est que mon avis et il n’engage que moi. 🙂

De fait, j’ai choisi de n’effectuer que le jardin de Tenryuji pour 600 yens. Je ne savais pas à quoi m’attendre mais je n’étais pas déçue. C’était une balade magnifique. Un peu partout, les bourgeons étaient doucement en train d’éclore, un véritable jardin zen à la japonaise. J’ai d’ailleurs pris l’une de mes photos préférés là-bas.

Otagi Nebutsuji

Ce temple est assez peu connu des touristes. Il dispose d’une collection d’environ 1200 statues qui représentent les disciples de Bouddha.

C’est un lieu assez original. Vous pouvez essayer de trouver la statue qui vous ressemble le plus. Je n’ai pas cherché mais elles sont bien rigolotes en tout cas.

J’espère que cet article vous aura peut-être donné envie de découvrir le Japon et sa culture. Si vous avez déjà été à Kyoto, quelle visite recommanderiez-vous ?