Sélectionner une page

Il arrive que des personnes me consultent en me disant qu’elles aimeraient améliorer leurs vies affectives mais elles ne savent pas ce qu’elles veulent.

Souvent, elles démarrent en décrivant une situation. Des potentiel.le.s partenaires pourraient leur plaire, elles ont des envies d’amélioration dans leur couple, des souhaits mais finalement elles s’interrompent.

En fait, je ne sais pas ce que je veux

Comprendre notre confusion

Je me rends compte que derrière un « Je ne sais pas » se cache plutôt un « Je ne sais pas comment parvenir à mon objectif« .

Les personnes qui ont une vision de l’amour qui leur semble inaccessible vont rapidement penser qu’elles ne savent pas ce qu’elles veulent si elles n’arrivent pas à visualiser des solutions d’elles-mêmes.

De fait, un objectif atteignable se transforme en « je ne sais pas ce que je veux ». Inconsciemment, elles pensent que le fait de ne pas avoir d’idées de solutions signifie que leur rêve est incompatible avec la réalité.

Cela donne ainsi naissance à des pensées telles que :

  • Je suis peut-être trop exigeant.e
  • Est-ce que cela existe vraiment l’amour ?
  • Peut-on vraiment aimer la même personne toute sa vie ?
  • L’amour n’est peut-être pas fait pour moi finalement
  • J’idéalise sûrement la vie affective
  • Je ne suis jamais contente, trop difficile à satisfaire

Dans certains cas, il y a effectivement une vision idéalisée de la relation. Cela dit dans d’autres cas, il s’agit simplement de prendre du recul et de stimuler l’imaginaire. Tout le monde est fait pour l’amour. Tout le monde mérite d’aimer et être aimé.e

Stimuler l’imaginaire

En coaching, c’est précisément ce que l’on fait. Dans ma démarche, je pose des questions mais si la personne ne trouve pas les réponses je me permets de lui faire des suggestions. Je n’impose en aucun ma vision mais j’émets des possibilités et des nouvelles perspectives.

La plupart des gens qui viennent me voir se sont déjà torturées l’esprit sans trouver de réponse. C’est pour cela que je trouve important de redonner un élan et des possibilités auxquelles elles n’ont peut-être pas penser.

Notre cerveau n’aime pas l’incertitude alors il vient apporter des réponses d’une façon ou d’une autre. D’où la naissance des pensées précédemment évoquées.

Prendre du recul

En prenant de la hauteur sur une situation, il est possible de trouver soi-même les réponses adéquates. Quand c’est trop compliqué de prendre de la hauteur, une personne extérieure peut être en mesure de voir des choses que vous n’avez pas vu.

Cette personne extérieure peut être un.e ami.e, de la famille, un thérapeute, un collègue. L’avantage d’un.e love coach est d’être spécialisé dans le domaine de l’amour. Les connaissances des logiques amoureuses sont une force car nous sommes en mesure de vous dire si vos attentes sont réalistes ou non. Nous pouvons également venir nuancer les pensées qui ont été placées par défaut par le cerveau afin de palier l’incertitude.

Si vous vous dites :

Je ne peux pas consulter un love coach avant de savoir ce que je veux

Demandez-vous plutôt :

Et si un love coach pouvait m’aider à y voir plus clair ?

Clarifier ses attentes

Je vous propose de réaliser un exercice qui pourra vous permettre d’ajuster votre vision. Prenez le temps de répondre à ces questions :

  • Si tout était possible à quoi ressemblerait ma vie amoureuse ?
  • Si tout était possible à quoi ressemblerait maon partenaire idéal.e ?
  • Est-ce que je connais des personnes (fictives ou réelles) qui ont cette vision que recherche ?
    • Si oui, que font-ils de différent de moi ?
    • Si non, quel modèle de l’amour ai-je ? Est-ce que celui-ci m’inspire et me fait envie ?

Cet exercice a pour objectif de vous permettre d‘identifier quelle vision des relations vous avez et le réalisme derrière celle-ci. Les modèles de couples qui peuvent parfois nous faire rêver existe dans les médias mais ne reflètent pas la réalité de la vie affective.

Quand nous n’avons aucun modèle auquel se raccrocher, il était également fréquent d’avoir de la difficulté à croire qu’il est possible d’arriver à un objectif s’il semble que personne ne l’a atteint auparavant.

Prenez un moment pour lire vos réponses. Terminez en vous demandant si vous incarnez cette vision idéale. Êtes-vous le.a partenaire idéal.e selon votre vision ?

Si vous souhaitez y voir plus clair sur votre vie affective qui vous semble confuse, n’hésitez pas à me contacter. Que vous soyez célibataire ou en couple, il existe des réponses à vos questions.