Sélectionner une page

Résumé :

L’état amoureux, qu’est-ce que c’est ? Pourquoi est-ce si important pour nous d’être amoureux de l’autre pour rester dans la relation ?

Dans cet épisode, je vous parle de cet état, son effet sur nous et notre corps. Les sentiments qui nous animent et la passion amoureuse du début qui anime les conversations. Les premiers mois passent et nous passons tous par des questionnements dans nos relations.

  • « Dois-je partir ou rester ? »
  • « Je ne sais plus si je l’aime encore »
  • « Notre relation a changé, ce n’est plus pareil qu’au début »

Cet état naissant n’est que la première étape du voyage du couple et je vous explique  comment il est possible de se préparer à la seconde avec les doutes qui nous accompagnent.

Retranscription :

Introduction

Bonjour à toutes et à tous. Je suis très contente de vous retrouver dans ce deuxième épisode de coeur d’articoach. Le podcast où j’aborde avec vous des problématiques que nous pouvons tous rencontrer à un moment donné dans nos relations amoureuses ou même notre célibat. Aujourd’hui, j’ai choisi de vous parler de l’état amoureux. Je pense que c’est très important d’avoir conscience de ce qu’est cet état, comment il se manifeste dans notre vie et sur le long terme quel est son impact sur nos relations. 

La pression amoureuse

J’ai souvent entendu des personnes dire après quelques temps de relations “Nous ne sommes plus amoureux”, “Je crois que je ne suis plus amoureuse”, “Finalement je ne sais pas si nous sommes fait l’un pour l’autre, je ne ressens plus la même chose pour elle qu’au début” ou encore “J’ai des doutes sur ma relation, ce n’est plus pareil, je me demande si c’est vraiment la bonne personne”. J’ai envie d’éclaircir un peu tout cela avec vous en vous parlant justement de ce que c’est être amoureux. La compréhension de cet état amoureux est importante quelque soit le stade de votre relation. Que vous soyez célibataire ou en couple, cela permet de mettre en lumière beaucoup de situations de flous que l’on peut vivre ou avoir vécu.

La polarité de nos expériences

Je vais commencer déjà par affirmer que dans notre vie nous vivons des moments ordinaires et des moments extraordinaires. Nous ne pouvons pas passer toute notre vie en ne vivant que de l’extraordinaire. Je pense que vous pouvez me rejoindre sur ce point, si on ne vivait que des choses extraordinaires, elles deviendraient banales donc ordinaires. Dans nos expériences, il va toujours y avoir une ambivalence. Nous ne pouvons pas ressentir que des émotions agréables ou intenses. Nous passerons par des expériences qui nous font ressentir des émotions que l’on peut juger comme désagréables. 

La vérité sur l’état amoureux

Être amoureux, ça relève des expériences extraordinaires. La passion amoureuse c’est la construction de quelque chose de nouveau à partir de deux structures distinctes, donc deux personnes.

Quand on tombe amoureux, l’objet de notre passion, la personne que l’on aime, elle est parfaite. On ne voit d’elle que ce qui est beau et qui nous plait. Pendant longtemps on essaye de garder cette image idéale de l’autre.

La fusion

L’amour naissant tend à la fusion, on souhaite ne faire plus qu’un avec l’autre. Si vous l’avez déjà vécu, vous partagez sûrement mon sentiment qui est de dire que le ressenti d’être amoureux, c’est un sentiment qui est assez incroyable. On a envie de tout savoir sur l’autre. On peut passer des heures à raconter notre vie entière, notre passé, nos expériences, on rentre vraiment dans des conversations avec un haut degré d’intimité. Là où des fois, on se dit “mais non, ça c’est ridicule je vais quand même pas raconter ça”.

Quand on est amoureux, on a envie de tout partager. On veut fusionner avec l’autre, qu’il sache tout de nous. Nos barrières elles tombent et on est dans une forme de vulnérabilité vis à vis de l’autre. Et cette notion de fusion est très importante car nous voulons ne former qu’un avec l’autre mais on veut être aimé en tant qu’êtres uniques, irremplaçables et extraordinaires. On a une première incohérence en fait.

L’unicité mise en sourdine

On veut tous les deux être uniques mais ne former qu’un. Vous avez surement déjà pu observer à un moment donné un couple que vous connaissez à leurs débuts ou ils font rêver. Le genre de couple qui a l’air de savoir tout ce qui se passe dans la tête de l’autre, ils peuvent compléter leurs phrases mutuellement, adopter des façons de parler de l’autre et ils ont aussi cette façon de se regarder où on peut lire sur leurs visages à quels points ils sont amoureux l’un de l’autre.

L’état amoureux est un vecteur. On est en vérité et l’autre l’est aussi.

Ce qui nous fait tomber amoureux

Contrairement à ce que l’on pense, on ne tombe pas amoureux d’une personne pour son physique, pour un trait de caractère ou une situation. On tombe amoureux d’une singularité, d’une identité. La personne en face de nous à une vision du monde qui nous touche et c’est de cela qu’on tombe amoureux.

Être amoureux relève de l’extraordinaire comme je le disais précédemment. C’est un sentiment très beau à ressentir, très agréable. Mais quand on a pas idée de ce qui arrive après cet état amoureux, cela peut s’apparenter à une douche froide, on peut être déstabilisé et très triste de la désillusion qui se profile. Parce qu’il y aura une désillusion. 

Première étape du voyage du couple

L’état amoureux c’est la première étape du voyage du couple et il y en a cinq. La première étape qui correspond à l’état amoureux, on peut la nommer illusion amoureuse. C’est une phase de lune de miel. Chacun se montre sous son meilleur jour et on s’épanouit dans le regard aimant de l’autre.

Je dis qu’on se montre sous notre meilleur jour, non pas parce que nous forçons le trait ou que nous surjouons mais plutôt parce que l’autre vient révéler notre merveille et aussi on ne voit que ce qui est agréable chez l’autre.

Comme tout événement extraordinaire, cela ne dure pas. L’état amoureux ne dure pas éternellement. Donc quand des personnes après un certain temps pensent qu’il y a un souci dans leur couple parce qu’ils ne sont plus amoureux, en fait c’est simplement une nouvelle étape de leur voyage du couple qui démarre qui est la désillusion. Pour moi, c’est lorsque cet état amoureux a disparu que le véritable amour va pouvoir démarrer. Une personne qui n’a connu dans toute ses relations que cette première étape du voyage du couple, je pense qu’on ne peut pas vraiment considérer qu’elle sait réellement ce que c’est aimer.

La chimie de l’amour

L’état amoureux est hormonal. C’est pour cela que je vous dis que le vrai amour démarre après cet état. L’état amoureux ce n’est pas l’amour. L’amour se construit avec le temps, on aime ce qu’on connaît et en début de relation, même si on a l’impression de tout connaître de l’autre ce n’est pas le cas.

Vous avez peut-être déjà vu ce film l’amour dure 3 ans. Cela peut ancrer en nous une croyance mais ce n’est pas l’amour qui dure 3 ans mais bien l’état amoureux. 

Une fonction biologique

Pour expliquer simplement, l’état amoureux c’est un état dans lequel on est sujet à nos hormones. C’est très agréable à ressentir, c’est très intense et ça ne peut pas durer éternellement car c’est un état où on est, d’un point de vue biologique, malade. Si cet état devait durer éternellement on mourrait donc cela fait sens qu’il se dissipe avec le temps. Cet état a une fonction bien précise qui est d’assurer la survie de l’espère humaine. Il fonctionne de manière à mettre en sourdine notre esprit critique. De fait, nous idéalisons l’autre qui apparait à nos yeux comme un être parfait. Vous avez peut-être déjà entendu l’expression “l’amour rend aveugle”. En fait, ce n’est pas l’amour mais l’état amoureux qui rends aveugle. 

Un temps limité

En résumé, l’état amoureux est hormonal, il est là pour qu’on se reproduise de manière à assurer la survie de l’espèce et il a une durée limitée dans le temps, de maximum, 3 ans. Lorsqu’on est dans cet état on refuse de voir l’autre avec notre esprit critique car si c’était le cas, on ne voudrait probablement pas être avec cette personne.

Souvent quand on est dans cet état, on se met en relation avec une personne qu’on a pas pris le temps de connaître, nos hormones nous jouent des tours. On s’emballe et on plonge dans la relation. On amène ainsi des enjeux et des projections du futur qui n’ont pas forcément leur place à cette étape de la relation puisque c’est une phase qui est plus dans la légèreté. 

Après l’état amoureux, la désillusion

Qu’est-ce qu’il se passe quand l’état amoureux se dissipe ? On remet les pieds sur Terre tout simplement. L’illusion de l’être parfait disparaît. C’est ce qu’on appelle la désillusion et on est déçu. Plus on a idéalisé l’autre, plus on va être déçu.

Les questionnements fréquents

C’est là que les doutes arrivent.  Souvent l’amour se développe pendant l’état amoureux et forme une transition plus ou moins douce. Quand on a nos doutes, on a généralement pas conscience que ce qu’on est en train de vivre est une étape tout à fait normale. On se demande est-ce que je dois rester ou partir ? Quand on est plus sous l’influence de nos hormones et qu’on choisit de rester, c’est là que le véritable amour démarre car être dans cette relation est un choix fait en pleine conscience dans l’ouverture et l’acceptation des différences de l’autre.

Changement de perspectives

Se demander si on doit partir ou rester de la relation c’est pas tellement la bonne question puisque l’amour n’est pas la relation. Cela demande un peu de maturité affective de prendre de la hauteur et de changer d’étape du voyage du couple. Le voyage du couple c’est 5 étapes et une grande majorité des couples se perd entre les trois premières étapes. Je pourrais revenir dans un prochain podcast sur ce fameux voyage qui nous permet d’atteindre ce qu’on appelle le couple connecté.

Aller plus loin

Si vous ne tombez pas facilement amoureux, sachez qu’il existe une équation amoureuse. Je sais qu’on voudrait que l’amour soit magique et coule de source mais il y a bel et bien des explications derrière tout ça. Et c’est justement ce que j’ai envie de vous transmettre pour vous aider à vous épanouir dans vos relations à travers ce podcast coeur d’articoach.

En tout cas, je pense avoir fait le tour de l’essentiel sur l’état amoureux. Si vous avez envie d’approfondir le sujet, je vous recommande le livre “Le choc amoureux” de Francesco Alberoni.

Conclusion

Si cet épisode vous a plu, je vous invite à mettre un j’aime ou le partager. Vous pouvez également me donner un retour si vous le souhaitez par le biais de mon compte instagram ou de mon site internet. Toutes les informations sont dans la description. 

Si vous avez envie d’être invité sur ce podcast ou si vous avez une problématique en amour aujourd’hui auquel vous voudriez que je vous réponde, je vous invite à m’envoyer un message. 

À très bientôt, prenez soin de vous.

À découvrir :

Je vous invite à écouter la deuxième étape du voyage du couple ici : Podcast #17 : La désillusion.