Sélectionner une page
Le désir dans le couple va et vient. C’est tout à fait normal et pourtant, trop souvent nous pensons que nous avons un problème lorsque celui-ci diminue. 
Dans cet épisode, je vous propose de découvrir comment faire pour rallumer la flamme et inviter le désir dans vos rencontres sexuelles.

Vous pouvez aussi écouter cet épisode sur la plateforme de votre choix : 4. Faire renaître le désir dans son couple.

Retranscription :

La sexualité dans une relation longue

Dans ce nouvel épisode, j’ai envie de vous parler du désir dans le couple. En début de relation, nous sommes généralement très enclins à avoir une sexualité plus que régulière. Le désir des débuts est intense mais il est assez fréquent que plus le temps passe, plus il diminue et plus nous nous demandons s’il y a quelque chose qui cloche chez nous. J’ai ainsi envie d’éclaircir un peu ce sujet et aborder des fausses croyances sur la sexualité dans le couple et je vous donnerais bien entendu, quelques pistes et quelques exercices pour faire renaître le désir dans votre couple.

Les piliers d’une relation

Si vous avez écouté l’épisode précédent, vous vous souvenez peut-être que j’ai évoqué les quatre types de connexion qui nous permettent de tomber amoureux. Pour rappel, la connexion émotionnelle, spirituelle, intellectuelle et enfin la connexion physique.

Dans un couple, la connexion physique est importante. Plus précisément, on parle de sexualité. Une grande majorité de personnes en tout cas, place une sexualité épanouie dans les critères fondamentaux d’une relation. 

Il y a d’ailleurs beaucoup de personnes qui vont d’abord à la recherche de la sexualité épanouie avec un partenaire pour éventuellement envisager, une relation plus “sérieuse”. 

Quand on envisage une relation durable, je pense que personne ne se dit “ah non, moi j’aimerais bien une sexualité bien plate et monotone.” À cela déjà, j’aimerais quand même dire que la sexualité se construit à deux dans le couple. Vous êtes co-créateur de cet épanouissement physique et de vos rencontres sexuelles.

Les fluctuations du désir

Pour en revenir au sujet du désir, vous avez probablement déjà expérimenté une baisse de celui-ci dans votre couple. Que ce soit dans une relation passée ou une relation actuelle.

Comment cela se fait ? Et bien tout simplement, je vous en parlais dans l’épisode sur l’état amoureux, quand on tombe amoureux d’une personne, notre libido est généralement élevée car nous sommes sous l’effet de nos hormones. On croit alors, à tort, que la sexualité du début de la relation est notre norme. On espère qu’elle ne changera pas et on peut même parfois se promettre entre amants de toujours autant faire l’amour.

Malheureusement, dans la pratique cela ne se passe pas comme ça. Ce qu’on vit quand on est amoureux relève des expériences extraordinaires et ces moments extraordinaires qu’on vit ne sont pas faits pour durer. Si c’était le cas, on ne considérerait plus ces moments comme extraordinaires. Ce serait juste des moments banals pour nous.

En grandissant, notre rapport à la sexualité change, il évolue. Ce n’est d’ailleurs pas rare que des personnes qui ont eu une sexualité fréquente et de nombreux partenaires sexuels, lorsqu’ils se mettent en relation durable vont dès le début, ne pas montrer un intérêt particulièrement incroyable à avoir une sexualité intense et fréquente.

Une vision des normes sexuelles erronée

Je trouve que la représentation de la norme sexuelle d’un couple dans les médias est d’une, assez erronée et de deux, source de beaucoup de frustration. On entend souvent dire qu’une sexualité normale est de faire l’amour une fois par jour ou au minimum 3 fois par semaine. À mon sens, il n’existe pas de norme. La seule norme à déterminer se fait entre les deux partenaires. C’est à vous de décider quelle est votre norme dans votre couple. On a tous un vécu qui est différent. Un rapport à notre sexualité qui nous est propre. On peut avoir vécu des expériences positives comme négatives alors ça ne sert à rien de se comparer à une soi-disant norme de ce qui est sain ou non dans un couple. 

Maintenant que c’est dit, j’aimerais vous rassurer sur certains points.

Une baisse de désir ne signifie pas que

  • vous n’aimez plus votre partenaire.
  • le chemin ensemble touche à sa fin
  • vous êtes condamné à une sexualité plate et sans saveur.

Prendre en main sa vie sexuelle

Je vous dis tout ça car ce sont des choses que j’ai déjà entendu. Ce n’est pas parce que vous traversez une phase de calme sexuelle que cela signifie que vous ne retrouverez plus d’élan érotique. Et d’ailleurs, plutôt que d’attendre cet élan érotique, vous pouvez le provoquer. Une relation amoureuse avec un désir durable à besoin de concilier deux fondamentaux. 

Vous avez d’une part besoin de sécurité et d’autre part besoin d’aventure. Une part de vous ressent la nécessité d’avoir de la stabilité et une forme de prévisibilité et une autre part de vous, vous pousse à la recherche de nouveauté, de mystère et d’inconnu. En jonglant avec ces deux besoins, le désir pourra perdurer dans votre couple.

Echanger autour de son désir

Avant d’aborder les pistes de réflexions, je vous invite, si ce n’est pas déjà le cas, à avoir une conversation avec votre partenaire concernant le désir. Vous le savez, la communication dans toutes relations est importante. Une conversation sur votre sexualité, même si cela peut être inconfortable, est toujours à avoir parler puisque dans le cas du désir dans le couple, vous n’êtes pas seuls dans vos rencontres sexuelles. Cela peut démarrer simplement par le fait de dire “écoutes en ce moment, j’ai une baisse de désir, je ressens moins l’envie d’avoir des rapports sexuels avec toi mais pour autant je ne me sens pas épanouie sexuellement et c’est quelque chose qui me tient à coeur. Est-ce qu’on pourrait chercher des solutions ensembles ?”

Si vous ne souhaitez pas en parler, bien entendu c’est votre choix. Et les exercices que je vais vous proposer peuvent être réalisés seul sans problème. Mais à un moment donné cette conversation est intéressante à avoir.

Nous allons maintenant nous intéresser aux freins les plus communs au désir. 

Les freins à notre libido

Pour les hommes, c’est généralement un taux de reproches ou de critiques élevés qui viennent tuer leur désir mais aussi beaucoup de stress. Stress qui généralement est lié à la profession de la personne. C’est important de réussir à trouver un équilibre entre la vie pro et la vie perso. C’est là où le bien-être au travail intervient et si vous avez suivi, vous savez que c’est un sujet qui me tient à cœur.

Pour les femmes, ce qui a tendance à taire le désir c’est généralement la qualité de la relation et des échanges. C’est plus facile pour une femme d’accueillir son désir lorsque la connexion émotionnelle à l’autre est présente. De même, tout ce qui va être tâches à faire, des listes à rallonges qui viennent parasiter les pensées et qui provoque une charge mentale vont tuer le sexe. 

Quand vous prenez conscience de différents facteurs qui viennent se mettre en travers de votre désir, s’il vous plaît, ne culpabilisez pas. C’est ok d’avoir des baisses de désir et c’est ok de ressentir les émotions que vous ressentez.  

La vérité sur la baisse des ébats

Un désir qui disparaît, des relations sexuelles qui s’estompent. C’est assez commun. La sexualité, c’est une façon de communiquer et je pense que lorsqu’elle disparaît, c’est parfois parce qu’elle est un symptôme de quelque chose qui nous dérange dans notre relation. C’est un indicateur qui est là pour nous montrer qu’il y a quelque chose à revoir, à changer. Si je ne parle pas à mon partenaire pendant toute une semaine par exemple, je ne vais pas être pleine de désir ou avoir envie de partager de l’intimité physique avec. 

Si aujourd’hui vous vous questionnez sur votre désir dans le couple et que vous avez envie de re-créer un espace sacré. Je vous invite à vous poser un certain nombre de questions et je vous conseille même de noter au fur et à mesure vos réponses pour que cela ne reste pas dans votre tête. 

Initier le changement

La première question que j’aimerais vous poser est:

  • êtes-vous dans l’un des freins cités précédemment ?
  • Est-ce que vraiment vous n’avez pas de désir ou vous n’avez pas de désir pour la sexualité que vous avez aujourd’hui ?

Ce sont deux choses très différentes.

Parce que si c’est la sexualité que vous avez instauré qui ne suscite pas l’envie en vous, vous pouvez alors vous demander qu’est-ce que je peux amener à mes rencontres sexuelles pour qu’elles me donnent envie. 

  • Est-ce qu’il y a quelque chose que je pourrais proposer ou des limites que je pourrais poser pour avoir davantage envie d’entrer en contact physique avec l’autre ?

Apprendre à mieux communiquer

Un autre frein dont on parle assez peu je trouve est qu’on communique mal notre désir. Il y a de nombreuses fois où l’un ou l’autre à envie et n’a pas osé l’exprimer ou l’a exprimé et cette manifestation a été incomprise. “Ah je pensais que tu avais compris que j’avais envie, c’était pourtant évident”. Évident, pas tant que ça et c’est valable dans toute relation. L’autre n’est pas dans votre tête et vous ne pouvez attendre qu’il comprenne ce qu’il se passe en vous si vous ne l’exprimez pas clairement.

Si aujourd’hui vous n’avez aucune idée de ce qui pourrait faire naître de l’envie en vous. Alors vous pouvez aller à la rencontre de vous même. Déterminez ce qui vous attire, ce qui vous fait envie et ensuite transmettre la notice d’utilisation à votre partenaire. 

Trouver nos sources énergétiques

Pour cela, je vous propose de mettre de la conscience sur vos différentes activités pendant une semaine. Séparez ces activités dans deux catégories. Les choses que vous faites qui vous mettent en joie et qui génèrent de l’énergie en vous et les choses que vous faites qui à l’inverse vous épuisent et vous vident de votre énergie. 

Si certains points comme le travail par exemple sont capables de faire les deux, vous les notez dans les deux colonnes. Ensuite, notez en moyenne combien de temps vous passez sur chacune de ces activités.

Pour finir vous allez faire le total des deux colonnes. D’un côté, vous aurez le temps consacré à des choses qui vous mettent en joie et de l’autre vous aurez le temps consacré à ce qui vient vous vider de votre énergie. C’est à vous ensuite de réfléchir au résultat.

À la recherche de la joie

Vous vous doutez bien que plus vous avez des activités qui viennent nourrir la joie en vous, plus il sera facile de se connecter à votre désir. De la même façon, observez ce qui vient raviver votre désir. Quand est-ce que vous développez de l’envie. Est-ce lorsque vous regardez une scène d’amour dans un film ? Ou alors le fait de pratiquer une activité physique, vous mettre en mouvement avec de la danse ? Quelques autres exemples :

  • sentir le vent en bord de mer
  • vous exposer au soleil
  • manger certains aliments
  • allumer une bougie avec une odeur particulière
  • écouter une musique aux sonorités séduisantes
  • vous faire masser etc.

Il y a plein de possibilités. Quand vous les avez trouvées, ce sont des informations qu’il ne faut pas hésiter à communiquer à votre partenaire.

Les drains de désir

À l’inverse, regardez aussi ce qui vient éteindre votre désir. Cela peut rejoindre les différents freins évoqués précédemment comme le fait d’être stressé, sous pression. Avoir des insomnies ou tout simplement mal dormi. Quand vos enfants ou tout autre personne sont dans une pièce à côté. D’autres exemples auxquels je pense:

  • le désordre
  • le fait d’avoir un intérieur encombré, mal rangé.
  • Une dispute sur un même sujet qui revient sans cesse ou une dispute tout court d’ailleurs. 

Vous avez peut-être l’impression que je vous ai proposé deux exercices identiques. Mais on commence d’abord par découvrir ce qui nous met en joie, en énergie avant d’explorer le désir. Puisque si vous manquez d’énergie, c’est un peu sans surprise que vous n’arriviez pas à accéder à votre désir. En tout cas, c’est ma vision des choses.

Et pour finir, le plus important. Réfléchir aux actions que vous allez pouvoir mettre en place pour inviter le désir. 

Le plan d’action

Est-ce que vous vous organisez un week-end ailleurs ? Ou bien vous vous donnez un rendez-vous dans un hôtel ? Vous faites garder les enfants ? Vous vous préparez un moment d’intimité spécifique pour générer un échange vrai et renouer le lien avec l’autre ? C’est à vous de voir, qu’est-ce qui vous convient le mieux.

J’ai beaucoup de rituels en tête pour prendre soin de son couple mais je n’ai pas envie de faire un podcast trop long. Si ça vous intéresse d’en savoir plus, n’hésitez pas à me le faire savoir. J’ai balayé assez rapidement ce sujet et j’ai essayé, en tout cas, d’aller à l’essentiel. Si vous décidez d’avoir une conversation avec votre partenaire à ce sujet, soyez bien entendu dans l’écoute et l’accueil de l’autre. Vous êtes deux êtres différents. Ce qui suscite le désir pour l’un n’est pas nécessairement le cas pour l’autre et il n’y pas de mieux ou de moins bien. Vous avez simplement des systèmes différents. 

J’espère que cet épisode vous a plu et qu’il vous donnera envie d’aller à la rencontre de l’autre et de réveiller votre désir. je vous invite à le partager à quelqu’un qui peut en avoir besoin. 

Par ailleurs, si vous avez envie d’être invité sur ce podcast pour parler de votre expérience amoureuse ou si vous avez une problématique en amour aujourd’hui auquel vous voudriez que je vous réponde, je vous invite à m’envoyer un message. 

Prenez soin de vous et à bientôt.

Aller plus loin

Vous avez le sentiment que votre couple bat de l’aile ?

N’hésitez pas à réserver une séance de coaching avec moi. Nous saurons trouver ensemble les solutions adaptées à votre situation

Besoin d’en savoir plus avant de réserver ? Consultez les informations ici : Les accompagnements avec Andréa Cauchoix