Sélectionner une page

Qu’est-ce qu’un couple ? Plus précisément, quelle est la mission d’un couple ?

Ce que je vais vous dire dans cet article est une :

  • représentation
  • possibilité de vision
  • façon de voir les choses

Si cela ne vous parle pas, je vous laisse faire le tri de ce qui résonne ou non pour vous.

De manière générale, la plupart des choses que je vous partage sont, en soi, une lecture possible et à aucun moment je ne souhaite vous imposer un courant de pensée unique.

C’est très important pour moi que vous gardiez votre libre-arbitre. Si ce que je vous partage fait sens, tant mieux. Si ce n’est pas le cas, il existe plein d’autres ressources en ligne auxquelles vous pouvez vous rattacher.

Au cours des épisodes précédents, j’ai évoqué la notion de mission du couple et j’ai, aujourd’hui, envie de vous en dire plus.

Cette notion de mission, c’est le pourquoi du couple.

Et personnellement, je pense que c’est quelque chose de très important à avoir quand on détermine les directions que peut prendre la relation pour atteindre ce que je vais appeler le couple conscient et intentionnel.

Aimer ne suffit pas à construire une relation

Dans une relation amoureuse, aimer ne suffit pas à surmonter les obstacles. 

Les conflits font partie de la danse du couple et ils sont inévitables. 

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’amour entre deux êtres n’est pas du tout suffisant pour garantir la longévité du couple.

  • On peut aimer quelqu’un très fort et ne pas être en couple avec cette personne.
  • On peut s’aimer très fort ou du moins en tout cas être amoureux et pourtant ne pas avoir d’avenir avec une personne parce que la vision du couple est différente. 

La vision de l’amour

Quand je parle de ne pas avoir d’avenir, c’est vraiment dans le sens où les objectifs de vie sont différents. Par exemple, pour l’un il est fondamental de fonder une famille en ayant des enfants et pour l’autre ce n’est pas le cas. 

Il n’y a pas de négociation possible dans ce cas là. Ce n’est pas quelque chose qui fonctionnera dans le temps. Si l’un des deux cède et dit “ok, ayons des enfants” ou “ok, n’en ayons pas” parce que l’autre a d’une certaine façon réussi à lui faire changer d’avis, et bien ça ne fonctionnera quand même pas. La personne dont le choix profond n’est pas respecté finira très probablement par avoir du ressentiment envers l’autre.

Cela deviendra donc une source de dispute et de frictions. Parce que pour ce type de concession, il y a forcément un gagnant et un perdant. Et le perdant s’arrange toujours pour faire payer à l’autre.

C’est pour ça que dans cet article, je vous parle de trouver le pourquoi de votre couple actuel ou futur dans un cadre où les deux visions de l’avenir se rejoignent.

Donner du sens à la relation

Trouver le pourquoi on est avec quelqu’un, ça permet de donner du sens aux disputes. 

Lorsque les crises arrivent on sait pourquoi on les traverse. Cela donne du sens à la difficulté et peut-être même à la douleur qu’on est en train de ressentir.

De même, cela permet de donner du sens aux différentes contraintes que l’on peut percevoir dans une relation amoureuse.

Trouver son pourquoi, c’est avoir une vision. Apercevoir la direction de l’avenir qu’on est en train de prendre. 

Qu’est-ce qu’un couple ?

Alors pour commencer, on peut déjà se demander 

  • Qu’est-ce qu’un couple ? 
  • Comment savoir qu’on est un couple ? 
  • Qu’est-ce qui le définit ?

Si on prend la définition du dictionnaire, un couple correspond à l’union de deux personnes par le mariage, par une union civile ou par le fait de vivre ensemble. Un autre sens du dictionnaire correspond à deux personnes liées par un sentiment ou un intérêt commun.

Cette définition ne paraît pas tout à fait adéquate avec les relations actuelles puisqu’aujourd’hui on peut très bien être en couple sans habiter ensemble et sans formaliser l’union d’un point de vue religieux ou juridique.

Définir son propre contrat de couple

Le couple va être défini et précisé par les deux personnes qui le constituent. 

Ce qu’on peut prendre comme base déjà c’est qu’un couple, de par sa définition, n’inclut que deux personnes.

Les deux personnes qui forment le couple vont clarifier leurs visions respectives de ce qu’est une relation.

Du partage, des échanges, du soutien, de l’honnêteté, de la sincérité, de la fidélité et de la confiance. Il va également y avoir une notion de temporalité. 

  • Combien de temps on a à accorder à l’autre ? 
  • Quelle place dans notre emploi du temps on souhaite que l’autre occupe ?

Ces différents points sont des choses qui peuvent être re-définis à tout moment dans une relation.

Chacun va pouvoir exprimer ses attentes, ses besoins, ses limites etc. 

Dans un couple, on définit le nous qu’on a envie de former et le je qu’on a envie d’être. Un couple c’est deux personnes mais il y a trois entités. Vous, votre partenaire et l’espace du couple.

Quel est l’objectif du couple ?

L’objectif d’un couple, le fait de relationner à deux va être selon moi, de retrouver toutes les couleurs de notre arc-en-ciel.

C’est-à-dire que quand on est enfant, on est, tout simplement.

On a encore aucune injonction, aucun code, aucune éducation. On se contente d’être.

Avec les années, on va apprendre à vivre en société et aussi à relationner et interagir avec le monde qui nous entoure.

Dans tout cela, on apprend des codes sociaux, sociétaux, on reçoit des injonctions et diverses autres informations qui nous façonnent. 

On peut nous apprendre qu’il faut :

  • être fort.e, empathique
  • faire passer les besoins des autres avant les nôtres
  • être parfait.e
  • aller toujours plus vite

Avec ces différents conditionnements, on va congeler des parts de nous. On va mettre de côté des facettes de nous-même. 

Et ces différentes parties de nous elles vont refaire surface et demander à revenir petit à petit lorsqu’on est en contact d’une personne qu’on aime. 

Parce que la personne qu’on aime, avec qui on est couple, est si proche de notre coeur qu’elle est en mesure de réveiller ces parts là et cela crée une friction qu’on peut avoir du mal à gérer.

On rejette ce qu’on n’accepte pas chez nous

Les traits qu’on rejette chez quelqu’un sont des choses qu’on ne s’autorise plus forcément à être, des choses qu’on va condamner chez nous-même. Ce sont des apprentissages qu’on a pu ancrer et choisir de mettre de côté pour continuer à être aimé et en lien avec les autres.

Quand par exemple, je vais reprocher à mon partenaire d’être égoïste c’est que d’une certaine façon, peut-être que je ne m’autorise pas à être égoïste.

Et en fait, le couple est un espace de développement personnel incroyable parce que cela m’amène à changer mon curseur de place. Cela m’amène à élargir le spectre de ma personnalité.

Pour reprendre mon exemple, si je n’arrive pas à être égoïste, je vais petit à petit élargir le champ pour lequel j’arrive à l’être.

Vous êtes en droit de vous dire que c’est nul d’être égoïste et que vous ne voulez pas le devenir mais parfois quand on ne l’est pas du tout, on s’oublie. On dit oui aux autres jusqu’à ce qu’il ne nous reste plus d’énergie pour prendre soin de nous-même. 

Être égoïste, parfois, c’est dire non à une sortie parce qu’on a besoin de se reposer. Je ne pense pas que ce soit dramatique. Tout est une question de justesse et équilibre.

Le couple nous permet donc de réveiller ces parts de nous qu’on a congelé, de manière à les réchauffer pour retrouver l’entièreté de notre être.

Ce n’est pas être en couple qui nous permet de retrouver un soi intérieur complètement authentique, c’est la forme de travail sur nous même, que le couple apporte.

Le sens de notre relation

Ce travail là, il ne peut s’effectuer réellement, selon moi, que lorsqu’on entre dans le vrai de la relation. C’est-à-dire qu’on ose être en vulnérabilité, qu’on crée un espace de confiance et d’acceptation dans le couple tel qu’on s’autorise à accéder à ce que je vais appeler des parts d’ombres.

Comme mentionnée précédemment, ces éléments qu’on a congelés, ce sont des choses qu’on rejette. Des choses qu’on a peur de révéler et surtout de ne plus être aimables si on les révèle. Quand on a l’espace d’amour inconditionnel du couple, on est davantage rassuré à l’idée de s’autoriser, petit à petit à justement faire revivre ces facettes là.

“Le plus court chemin de soi à soi, c’est par autrui”
– Paul Ricoeur

Par conséquent, quand on a conscience de ce vers quoi on avance, de pourquoi un couple peut être si précieux et bien on traverse les crises et les difficultés en sachant pourquoi on “s’embarasse” à les vivre.

Quand on n’a pas cette notion là, on peut vite baisser les bras. On pense parfois que l’amour fait souffrir. Il s’agit en fait de nos perceptions, nos attentes et nos déceptions qui nous font de la peine. 

Mais quand bien même on les vit, avoir une vision, savoir vers quoi on tend, c’est donner du sens aux différentes étapes du couple par lesquelles on passe.

D’une certaine façon, il s’agit de donner du sens à la douleur. Comme quand on fait du sport, on a mal aux muscles mais c’est pour avoir plus d’endurance.

La place de la maturité affective

Connaître le pourquoi de la relation c’est donner du sens aux différentes contraintes que l’on peut percevoir dans le couple. On sait que la relation est précieuse, qu’elle nous permet d’évoluer dans une liberté et donc, on a pas besoin de franchir des limites ou de jouer avec le feu.

Avoir la mission de la relation, c’est à un moment donné dire, ok, je vais :

  • surmonter cette adultère
  • surmonter cette crise de couple
  • supporter ce différend
  • accepter telle différence entre nous
  • ouvrir mon champ des possibles
  • apprendre à vivre avec de la frustration

Quoiqu’il arrive, on aura toujours des frustrations. Si elles ne s’expriment pas dans le couple, elles trouveront une manière de s’exprimer ailleurs.

On ne nous apprend plus aujourd’hui à vivre avec des contraintes. Nous voulons tout, tout de suite. Le beurre et l’argent du beurre. On s’habitue à cette façon de jeter les choses quand elles ne répondent plus à leur fonction.

Et la maturité affective à un moment donné c’est aussi comprendre la fonction du couple et les efforts qui vont avec. 

La mission d’un couple, c’est s’élargir, c’est grandir à l’intérieur de soi. Parce qu’on est amené à avoir des challenges qui nous poussent dans nos retranchements. 

C’est à nous de définir les codes que l’on veut dans la relation, les limites que l’on va s’imposer. Et même si celles-ci semblent réduire nos libertés, on se rend vite compte qu’au contraire ça nous donne un champ libre incroyable.

Comprendre le pourquoi du couple, c’est investir dans le futur du couple.

Vous avez envie de redonner du sens à votre relation ? Discutons-en ensemble !