Sélectionner une page
La quatrième étape du voyage du couple est le renouveau, il s’agit de notre sujet du jour.

Pour rappel, je vous ai parlé de la première étape, l’état amoureux, dans l’épisode 2 de coeur d’articoach. 

De la seconde étape, la désillusion, dans l’épisode 17 et enfin de la troisième étape, la lutte de pouvoir dans l’épisode 29.

Si vous découvrez tout juste les épisodes de coeur d’articoach, je vous invite donc à tout d’abord écouter (ou lire) ceux là pour plus de compréhension.

Le voyage du couple

Je vous propose tout de même un bref rappel.

Quand on démarre une relation amoureuse, on tombe amoureux de l’autre, lors de cet état on est sous l’effet de nos hormones. Cet état de bien-être et fusion peut durer jusqu’à 3 ans. Vient alors la désillusion, cette étape où finalement, nous nous rendons compte que l’autre n’est pas si parfait que cela, jusqu’à arriver à la troisième étape, la lutte de pouvoir.

Cette étape est une étape peu agréable.

Dans les grandes lignes, c’est une période où chacun essaie de rapatrier l’autre sur son terrain et souhaite avoir raison.

Malheureusement, il y a très peu de couple qui parviennent à dépasser cette étape pour arriver jusqu’au renouveau, le sujet que j’aborde aujourd’hui.

Seul 20% des couples heureux sur le long terme accèdent à cette fameuse étape.

Aujourd’hui, je souhaite donc vous parler de cette étape pour vous permettre d’y accéder dans votre relation actuelle ou la prochaine si vous êtes célibataire.

Qu’est-ce que le renouveau amoureux ?

Et bien en fait, je vous ai déjà mentionné que le couple heureux et épanoui que vous recherchez probablement, existe. Cela dit, le coût de ce bonheur affectif est régi par la variable temps et les efforts.

Entre le moment où le couple se forme et le moment où l’on arrive enfin à de la stabilité, il peut s’écouler plusieurs années.

Cette étape du voyage est le moment où les doutes s’estompent. Chacune des personnes de l’entité couple prend à 100% la responsabilité de sa moitié de relation.

Dans un couple, nous sommes deux. Les deux forment l’espace du couple. Cet espace là se co-construit à deux et il est donc indispensable que chacun se responsabilise.

Dans cette étape, les deux personnes vont reconstruire les bases de la relation. C’est-à-dire que le couple a pu être secoué et cette mise en place de bases saines et sereines va permettre à chacun de s’épanouir dans la relation en toute sécurité.

C’est le moment où l’on (re)définit le contrat de couple et on choisit de vérifier régulièrement que celui-ci convient toujours à chacun.e.

Par ailleurs, ce travail sur les bases peut être fait avec un ou une coach pour justement prendre du recul et prendre conscience de la richesse qui se cache dans les différences de chacun.

Les conflits : des différences mal comprises

En effet, les conflits sont généralement liés à des différences qui sont mal comprises. Ce que nous pouvons considérer comme des défauts chez l’autre sont en fait des excès de qualité.

Arriver dans la période de renouveau ne signifie pas que vous n’aurez plus de conflits dans votre couple. En revanche :

  • Vous choisirez mieux vos batailles
  • Vous saurez les gérer avec grâce

Les conflits sont des opportunités de croissance du couple. Comprendre un conflit de façon sous-jacente, c’est s’offrir les possibilité de :

  • mieux se connaître
  • mieux connaître l’autre
  • sortir de la codépendance

Quand on commence à mieux comprendre les différences de notre partenaire, on le ou la redécouvre sous un nouveau jour.

Voyage du couple : comment parvenir au renouveau ?

Dans cette étape du voyage, notre comportement est orienté solution. 

Les trois grands mots d’ordre de cette étape sont ainsi :

  • confiance
  • autonomie
  • ouverture

Avec ces trois mots en tête, cela permet de créer un espace de sécurité. Ce qui fait que le renouveau nous permet enfin d’être apaisé est que l’on sort du jugement pour arriver à un stade de curiosité.

Au lieu de décider et déclarer à notre partenaire “Tu as un problème”, cette fois-ci, on lui dit “Comment est-ce que je peux t’aider avec ça ?”

Imaginez, par exemple, que vous jugez votre partenaire qui n’arrive pas à dire non et qui n’exprime pas clairement ses envies.

Plutôt que de devenir dingue à chaque fois qu’il ou elle dira oui à une situation qui ne lui convient pas, vous pourrez plutôt lui proposer une forme de soutien.

  • Comment est-ce que je peux faire pour t’aider à dire non petit à petit ?
  • Est-ce que je peux te soutenir d’une quelconque manière ?

De même, si par exemple, vous détestez le fait que votre partenaire procrastine et laisse filer, peut-être, des opportunités selon votre lecture de la situation, alors essayez plutôt de faire preuve de curiosité.

La procrastination, par exemple, est en général, une stratégie de fuite. Donc il est possible de proposer votre soutien sur une facette peut-être plus profonde que ce que vous observez de visible.

L’amour ne fait pas souffrir

Tant qu’on reste dans l’étape de lutte de pouvoir, on peut penser que l’amour fait souffrir. Notre partenaire est en mesure de réveiller les pires comportements chez nous.

Arriver à cette étape de renouveau, c’est comprendre que ce n’est pas l’autre qui nous blesse. Ce n’est pas l’autre qui nous fait mal.

Notre partenaire n’est pas le bourreau qui nous fait souffrir. 

En fait, il est tellement proche de notre cœur, qu’il est en mesure d’appuyer sur des anciennes blessures.

Les différences de parcours

De même, arriver à cette étape de renouveau c’est comprendre que l’être aimé n’est pas un ou une affreuse qu’il faut changer.

Nous sommes comme nous sommes et il n’est pas nécessaire de nous changer. Nous avons tous un parcours qui nous est propre.

Avec ce parcours, nous avons nos réactions, nos insécurités et nos blessures.

La mission du couple est de nous aider à retrouver des façettes de nous-même que nous avons oubliées. J’ai d’ailleurs un article sur mon blog sur le sujet. Je ne vous ai pas encore parlé de la mission du couple sur le podcast il me semble.

Pour arriver au renouveau, il faut donc avoir cette curiosité de découvrir l’autre et son fonctionnement.

Quand on accepte et connait réellement l’autre, on ne critique plus son comportement ou ses pensées. On ne sur-interprête pas non plus ses agissement ou manières de penser.

On lui laisse tout simplement la liberté d’être dans la relation. Et surtout, d’être aimé pour qui iel est comme iel est.

Les défis du renouveau

Ainsi prendre 100% sa responsabilité dans sa moitié du couple c’est réussir à s’auto-parenter. Selon votre façon de gérer les conflits et les difficultés, vous aurez des défis différents.

D’un côté, le défi des personnes qui ont tendance à être anxieuse sera de :

  • parvenir à s’apaiser soi-même
  • s’appuyer sur un moi raisonnable et non émotionnel dans la réaction
  • apprendre à lâcher-prise
  • initier des temps pour soi et sortir de la fusion

De l’autre côté, le défi des personnes qui sont plutôt évitante et qui fuient, le défi sera de :

  • parvenir à exprimer ses sentiments
  • écouter l’autre
  • initier la proximité
  • lâcher le contrôle
  • développer davantage l’empathie

Dès lors que les deux personnes prennent leurs responsabilités respectives, leur communication s’améliorera. Leur façon de gérer les conflits également. 

Chacun.e pourra bénéficier de la sécurité du lien tout en grandissant et évoluant.

Maintenir le renouveau

Cette étape fait généralement suite à des périodes d’incompréhensions et de souffrances liées à la lutte de pouvoir. 

Prendre ses responsabilités c’est aussi accepter de sortir du confort du plaisir immédiat.

Il est évident que plus on est malheureux ou malheureuse, plus on est pressé de sortir de ces sensations.

Cela dit, essayer de presser la vie et contrôler nos émotions aura comme impact de saboter notre bonheur.

Devenir adulte et mature dans ses relations, c’est aussi accepter qu’il y aura des moments moins confortables où il faudra accueillir les émotions même si elles sont inconfortables.

Ce sont les enfants, qui attendent que les autres répondent à leurs besoins et leurs émotions inconfortables. On demande à nos parents de s’occuper de nous et de guérir nos blessures.

Être adulte dans sa relation de couple, c’est aussi ça, s’auto-parenter. Ne pas attendre que notre partenaire soit tout puissant pour nous guérir. On prend en charge nos propres besoins. On communique efficacement ces derniers mais aussi nos limites.

Aller plus loin

Je vous invite à découvrir les livres suivants si cela vous parle :

Vous pouvez également sortir des conflits dans votre relation et construire des bases saines et sereines en coaching avec moi.