Sélectionner une page
Nous pouvons comparer le couple à une banque d’amour. Il s’agit en quelque sorte d’un compte épargne émotif. Chaque plaisir échangé permettra d’alimenter le compte tandis que des échanges désagréables mèneront à un retrait.

Au début d’une relation, lors de la lune de miel, le compte s’enrichit très vite et petit à petit, les depôts sont de moins en moins régulier.

Je vous propose ainsi d’écouter ce nouvel épisode ou découvrir sa retranscription afin de découvrir comment il est possible d’enrichir votre relation afin de l’inscrire sur la durée !

20% de couples heureux sur le long terme

Avant de rentrer dans le vif du sujet, sachez que je m’appuie sur le livre de John Gottman, les couples heureux ont leurs secrets.

C’est un spécialiste américain des relations de couple et il a passé plus de 40 ans à étudier ces derniers afin de déterminer les facteurs de réussite d’un couple. Parce que statistiquement, il n’y a malheureusement que 20% des couples qui sont heureux sur le long terme.

J’imagine que vous trouvez également cette statistique alarmante alors on va voir ensemble comment c’est possible de gonfler ce chiffre et s’épanouir dans notre relation amoureuse.

Développer son intelligence émotionnelle

Peu importe votre statut de relation, je pense qu’avoir cette notion de compte bancaire amoureux peut vous aider à créer des relations riches avec une bonne connexion donc je vous invite à écouter la suite.

L’amitié comme base de relation

Je ne vous apprends rien en disant que la communication dans toute relation est importante. Je pense d’ailleurs l’avoir déjà dit à de nombreuses reprises mais finalement en dehors du fait de savoir communiquer et gérer les conflits, il y a un autre élément qui est important et qui va permettre de construire une base solide à la relation et c’est l’amitié.

Quand on est en tout début de relation, tout est beau, tout est intense on est fou de l’autre alors c’est tout à fait normal de se demander, après tant d’amour, comment est-ce possible de parvenir à se déchirer et se blesser autant ?

Au-delà d’aider les personnes dans leurs communication et leur gestion des conflits, une part de mon travail c’est aussi de les accompagner pour, à un certain moment, permettre de faire renaître le sentiment amoureux qui s’est effacé.

Le voyage du couple

Dans le voyage que forme un couple, il y a 5 étapes. L’état amoureux, la désillusion amoureuse ensuite arrive la lutte de pouvoir puis la connexion et enfin le renouveau.

C’est quand on est entre la quatrième et la cinquième étape que le sentiment amoureux va pouvoir renaître. À ce stade, la connexion du couple est forte et elle va permettre d’inscrire la relation sur la durée.

Malheureusement, je vous l’ai évoqué précédemment, seuls 20% des couples parviennent à être épanouis sur le long terme et il s’agit des couples qui ont réussi à dépasser la troisième étape qui est la phase de confrontation ou lutte de pouvoir.

L’image de la banque d’amour, je vais vous la donner juste après, c’est ce qui va permettre d’alimenter l’amitié. Pourquoi l’amitié ? Tout simplement parce que la satisfaction amoureuse dépend à 70% de l’amitié dans le couple. 

L’amitié au sein d’un couple

L’amitié c’est le respect de l’autre et c’est aussi le réel plaisir d’être en compagnie avec son partenaire. L’amitié c’est ce qui va permettre de protéger la relation du sentiment d’agressivité que l’on peut ressentir fortement quand rien ne va plus et que c’est la crise.

Pour vous donner cette fameuse image de banque d’amour je vais vous raconter une anecdote.

J’ai en tête une phrase d’un prof d’économie que j’ai eu.

Un jour, en cours, il arrive et il nous dit, je vais vous révéler le secret pour être riche. Il parlait au sens financier bien entendu.

Alors forcément, nous en tant qu’étudiant sans le sous, on se dit “wahou trop bien”. Qu’est-ce qu’il va nous dire ? Cela sentait l’entourloupe à plein nez mais en même temps, il avait bien attisé notre curiosité.

Alors on l’a écouté attentivement. Il nous a dit “Pour devenir riche, c’est simple. Il suffit de gagner de l’argent et de ne pas tout dépenser”.

Je vous avoue que j’ai souris mais j’étais quand même un peu déçue. Et pourtant cela fait complètement sens. Si on dépense toujours moins que ce qu’on gagne, on a un compte bancaire positif et on n’est pas dans le besoin. 

Le compte bancaire amoureux

En amour du coup c’est la même chose. Dans une relation, pour maintenir une bonne connexion avec l’autre et éviter de fragiliser la relation. On va faire plus de dépôt que de retraits sur le compte commun.

De fait, si on fait toujours plus de dépôt que de retrait, on enrichit la relation. Et ces fameux dépôts il faut les faire dans un certain ratio. Puisque un depot qui correspond à une interaction positive n’est pas égal à un retrait qui est une interaction négative. Exemple tout bête un compliment dit dans la journée suivi d’une insulte ne va pas permettre de maintenir le compte dans le positif. Ce serait trop facile.

Les depots à la banque d’amour

Dans les dépôts à la banque, on trouve :

  • les compliments
  • la gentillesse
  • les marques d’appréciations.

Tout ce qui touche aux paroles valorisantes, qui est l’un des langages de l’amour.

Dans cette lignée, il y a également les excuses sincères. Le mot très important ici est sincère.

Puisque des phrases du type :

  • Désolé que tu ressentes ça
  • désolé mais t’es susceptible en même temps, tu fais tout un plat pour rien du tout mais ok désolé
  • ou encore désolé c’est vrai que c’est un sujet sensible.

Ce ne sont pas les meilleurs excuses du monde puisqu’il y a une déresponsabilisation totale alors que par contre, dire :

Je suis désolée de t’avoir fait ressentir cela, je suis désolé de t’avoir blessé, je suis désolée peux tu m’aider à comprendre pourquoi cela t’a touché ou je sais que tu es sensible à ce sujet, je m’excuse, j’ai foiré.

Là, on a des excuses sincères qui viennent alimenter la banque d’amour.

Toujours dans les dépôts, il y a :

  • faire preuve d’humilité, d’intégrité, d’empathie
  • être claire dans nos attentes
  • avoir une cohérence dans nos paroles et nos actes. C’est-à-dire faire ce qu’on dit et dire ce qu’on fait.
    Par exemple : J’ai envie de te voir et de réellement libérer du temps pour voir la personne.

On retrouve aussi la loyauté, la droiture, le fait de tenir ses engagements. Être dans l’écoute et la compréhension de l’autre puisque écouter est un verbe d’action. On écoute pour comprendre et non pour répondre.

Poser des questions à l’autres, cela montre notre intérêt pour notre interlocuteur. Donner un feedback, un retour d’information. C’est à dire, je t’entends, je comprends et je vais prendre en compte ce que tu viens de me donner comme information.

Il y a également, communiquer rapidement sur les sources de friction pour éviter l’effet boule de neige où un conflit initial et facile à gérer devient plus tard une montagne à franchir. On veut éviter les non dits toxiques qui laissent place à la rancoeur et au ressentimment et enfin on a le contact physique avec les bisous, les calins, tout ce qui est tendresse et sexualité.

On a une liste de dépôt qui est bien fourni donc on hésite pas à piocher dans celle-ci.

Les retraits à la banque d’amour

En ce qui concerne les retraits à la banque. On va avoir tout ce qui est critique, jugement, orgueil et arrogance.

Montrer à l’autre qu’on a raison ou qu’on sait mieux. Peu importe que ce soit le cas ou non. Personne n’a envie d’entendre “Je te l’avais bien dit” ou “Je le savais, j’avais raison”. 

Toujours dans les retraits :

  • ignorer l’autre, ignorer ses paroles manquer d’attention à son égard.
  • Être dans une démarche de fais ce que je dis, pas ce que je fais. (Puisque cela manque de cohérence entre la parole et les actes. Si vous suivez, ça ça fait partie des dépôts.)

Parmi les autres comportements qui vont contribuer à appauvrir la relation, on a : l’agressivité, la fuite, le contrôle, faire des compromis gagnant/perdant.

À ce sujet, si vous pensez qu’un compromis est forcément gagnant perdant je vous invite à en discuter avec moi. 

Je continue la liste des retraits :

  • parler plus qu’on écoute l’autre.
  • Chercher à être compris avant de comprendre
  • invalider les besoins, les émotions ou les limites de l’autre.

Par exemple :

“non mais tu exagères”

“Mais t’es trop sensible aussi”

“En vrai, je sais de quoi t’as besoin et c’est pas ça”

Enrichir sa relation amoureuse

Ainsi, pour avoir une relation riche et épanouissante comme je le disais on dépose sur le compte plus que ce qu’on ne retire.

Pour entretenir la relation, le ratio idéal au quotidien, quand tout va bien, est de 20 dépôts pour 1 retrait. 

Et quand on est en conflit, le ratio à viser est de 5 dépôts pour 1 retrait. Si vous êtes comme moi, vous vous dites sûrement.

“Ah oui, c’est beaucoup quand même”.

Je vous le confirme, c’est assez conséquent, mais finalement, cela a du sens puisque le grand amour se construit pas à pas. 

Et justement si vous êtes en plein conflit, 5 interactions pour 1 négative, cela peut être énorme alors déjà je vous invite à ne pas échanger quand vous êtes encore en plein dans l’émotionnel.

C’est important de laisser la tension redescendre et quand c’est fait vous pouvez vous demander “à quel ratio on est en ce moment ?”

L’ego qui s’invite dans nos conflits

Dans les retraits, on trouve beaucoup d’éléments qui peuvent être lié à l’égo comme l’orgueil, l’arrogance, savoir mieux que l’autre, vouloir avoir raison etc. Alors si déjà vous arrivez à prendre conscience que vous en êtes là, vous pouvez vous poser deux questions.

La première : est-ce que j’ai envie d’avoir raison ou d’être en lien ?

Et la seconde : Que ferez l’amour ?

N’hésitez pas à vous demander régulièrement :

  • où en est votre compte ?
  • Est-ce que vous êtes plutôt au bord de la faillite ou au contraire très riche ?

Un autre indicateur qui permet de le mesurer est votre réservoir d’amour.

  • À quel point vous sentez-vous aimé ?

Je pense qu’il n’est jamais trop tard pour renflouer les caisses mais plus on attend, plus cela va être compliqué. Je clôture là dessus parce que souvent les couples qui décident d’entreprendre une thérapie conjugale ou un coaching amoureux sont déjà presque au bord de la faillite.

L’illusion amoureuse des débuts de relation

Il y a des personnes qui pensent qu’en tout début de relation, c’est forcément fluide de prendre soin de celle-ci.

Ils n’ont pas forcément cette vision de banque d’amour ou ils l’ont sans vraiment la conscientiser et quand ça se gâte un peu dans la relation.

L’ego prend le dessus et il peut refuser d’admettre/ de voir qu’un coup de pouce pourrait être utile.

Ce n’est pas un échec personnel d’avoir besoin d’aide dans une relation puisqu’on n’apprend pas à l’école à être intelligent émotionnellement. Si on apprend à développer cette intelligence émotionnelle suffisamment tôt dans la relation, cela va permettre de l’inscrire dans la durée.

L’intelligence émotionnelle c’est ce qui permet de vraiment se comprendre soi-même, de comprendre l’autre et de se respecter mutuellement. C’est quelque chose qui s’apprend et c’est justement mon métier.