Est-ce que le terme de (sur)consommation amoureuse vous parle ?

Aujourd’hui, je pense que vous le constatez par vous-même, la société dans laquelle nous sommes, nous amène à accéder régulièrement à la nouveauté, aux dernières tendances et surtout à remplacer les biens dont nous nous lassons.

Ainsi, dans cette mouvance accompagnée de nombreux facteurs, se pourrait-il que l’amour se positionne en bien de consommation ?

Pour en savoir, plus, je vous invite à écouter cet épisode où je vous parle de ma vision de la consommation amoureuse et des freins et blocages amoureux qu’elle engendre.