Sélectionner une page
Dans cet article, je vous parle de la rupture amoureuse.

Nous vivons dans un monde d’abondance et il est très probable que vous ayez à en vivre une un jour ou que vous en ayez déjà vécu.

Si vous souhaitez découvrir comment il est possible de surmonter ce cap difficile, je vous parle des différentes étapes de la séparation avant de vous apporter quelques conseils pour mieux vivre votre deuil amoureux.

J’espère que cela vous permettra de mieux comprendre les mécanismes de la rupture et de vous ouvrir à l’amour à nouveau. 💖

Je vous invite à écouter ce sujet ou lire la retranscription ci-dessous.

Peut-être qu’une rupture vient d’arriver ou a eu lieu au cours de ces derniers mois pour vous.

Comme je l’évoquais précédemment, nous sommes dans une époque d’abondance, je vous en parlais dans l’article sur la surconsommation amoureuse

Ainsi, il est fort probable que vous ayez déjà vécu une rupture ou que vous soyez amené à un moment donné dans votre vie à en vivre une. 

Et si ça ne vous arrive pas, tant mieux.

Dans une vie amoureuse, la rupture c’est rarement une étape facile à passer, c’est assez douloureux et même s’il y a plein d’apprentissages à en tirer, si vous ne vivez pas de rupture amoureuse vous vous porterez sans doute très bien dans votre vie.

Pourquoi une rupture amoureuse survient ?

Il peut y avoir de nombreuses raisons. Certaines statistiques mettent en avant les infidélités, la part d’ennui ou de routine qui s’installe dans le couple ou encore des divergences trop importantes dans les projets de vie.

Il y a une phrase qui résonne en moi, vous l’avez peut-être déjà entendu aussi, on dit qu’à chaque fois qu’une relation ne fonctionne pas c’est parce que la communication n’a pas fonctionné.

On peut dire :

  • “on est pas compatible”
  • “nous sommes trop différent”
  • “nous n’avions pas de projet ensemble”
  • “je l’ai trompé ou iel m’a trompé” 

Il existe plein de phrases qui peuvent revenir quand on évoque une rupture et très souvent c’est lié à une mauvaise communication.

Ceci n’a pas vocation à être culpabilisant.

Je ne tiens aucunement à vous dire que c’est  de votre faute s’il y a la rupture.

De même, je ne cherche pas du tout à vous blâmer mais plutôt à vous donner un espoir qu’une meilleure relation est en chemin pour vous.

La communication c’est quelque chose qui s’apprend et c’est en faisant des erreurs qu’on évolue et qu’on apprend. Une relation qui se termine, même si au premier abord on peut avoir gros sentiment d’échec, est tout de même pour le mieux.

Pour le mieux, car vous allez faire en sorte que ce soit la « bonne » décision.

S’autoriser à prendre de la hauteur

Si aujourd’hui, mes propos sont trop inconfortables pour vous, je vous invite à prendre uniquement ce qui vous parle et lire avec une forme de curiosité et d’ouverture.

Sans nécessairement essayer d’appliquer, à votre cas personnel, ce que je vais dire mais plutôt voir cet article comme une introduction au sujet de la rupture qui couvre de manière assez générale le sujet.

Je vous écris cela parce qu’il est possible que si vous venez juste de vivre une rupture, c’est probablement les montagnes russes émotionnelles pour vous et lire que cette rupture est potentiellement une bonne chose, j’ai tout à fait conscience que cela puisse être dérangeant.

Qu’est-ce qu’une rupture amoureuse ?

Dans une rupture amoureuse, nous passons par plusieurs étapes qui sont les mêmes étapes que pour un deuil.

Se séparer de quelqu’un c’est rompre avec les attentes que nous avons pu avoir.

C’est rompre avec le futur qu’on a pu s’imaginer. Ainsi que rompre avec des croyances qu’on entretenait.

Ce qui se passe c’est que toutes ces attentes, ce futur qu’on envisage on le laisse disparaître en même temps que la personne qu’on a aimé.

On pense, à tort, que c’est la fin de l’histoire. Mais nous sommes les acteurs de notre vie.

D’ailleurs, dans le film de notre vie, il a des personnes précieuses pour nous, à un moment donné et finalement il y a un changement de casting.

Pour autant, le film continue. C’est-à-dire que notre vie ne s’arrête pas. Et si on n’aimait pas la personne avec qui on était et qu’on est agacé par la rupture, à ce moment-là, je pense que c’est plus une question d’ego et ça c’est un autre sujet.

Les étapes d’un deuil amoureux

Ainsi, une rupture amoureuse est un passage délicat et nous allons voir les différentes étapes de celle-ci. 

Ce qui est délicat parce que cela peut toucher à notre vision de nous-mêmes, notre confiance en nous, notre estime de nous.

Il y a de la tristesse, de la colère, de l’incompréhension qui viennent se mêler à la culpabilité. C’est toute une palette d’émotions que nous n’aimons pas particulièrement ressentir.

En ce qui concerne les étapes d’une rupture, les deux personnes qui sont impliqués dans celle-ci vont passer par ces différentes étapes et en général à des moments différents.

Le choc

La première, c’est le choc.

On découvre que quelque chose ne convient pas.

Donc soit, on réalise qu’on a envie de rompre, soit on reçoit l’annonce de la rupture.

Le déni

Vient ensuite le déni. On refuse d’accepter ce qui est. On peut se dire que c’est peut-être juste une passage, que la personne a juste besoin de temps pour réfléchir et qu’iel va revenir ou alors qu’on ferait mieux de rester dans la relation parce que c’est pas si pire.

En somme, on va chercher des excuses pour maintenir la relation. Après cela, en général, c’est la colère qui arrive. On réalise que la situation n’est pas tolérable. Il peut y avoir un gros sentiment d’injustice qui monte à la surface. On est très en colère contre l’autre mais aussi contre soi-même.

Le marchandage

C’est souvent après cette colère, que l’étape du marchandage survient. On réalise qu’on peut perdre l’autre, on en a peur et on essaye de reconquérir la personne. Sauf que à ce moment là, ce n’est pas du tout le bon moment pour essayer de revenir avec l’autre.

Pourquoi ? Parce que les soucis qu’il y a dans la relation, on a pas eu le temps de les traiter ou de prendre le recul nécessaire pour voir s’il était possible de construire un avenir ensemble.

Quand on entre dans une relation, on le fait généralement sans y mettre énormément de conscience parce qu’on est sous l’effet de nos hormones. On ne prend pas forcément le temps de vérifier que nos visions de l’amour respectives coïncident et qu’il va être effectivement possible de construire un futur.

Du coup l’annonce d’une séparation, c’est quelque chose de fort et si, à un moment donné, on peut être amené à se remettre avec son ex partenaire, là c’est pas le moment.

La tristesse

Suite au marchandage on a de la tristesse.

C’est assez fréquent de voir des personnes décider de se séparer quand elles sont dans cette période de deuil là.

C’est à dire par exemple, je choisis de mettre un terme à la relation quand je suis déjà dans la phase de tristesse, j’ai donc déjà baissé les bras mais mon partenaire, lui, arrive tout juste à l’étape du choc.

De fait, il va passer par le déni, la colère puis le marchandage tandis que moi je suis en vulnérabilité émotionnelle dans mon étape de la tristesse.

Le risque est que le marchandage fonctionne puisqu’en tristesse profonde on peut avoir l’impression d’avoir fait la plus grosse erreur de notre vie.

Notre cerveau va vouloir nous ramener vers ce qu’il connait sauf que toute rupture a quelque chose à nous apprendre.

Si on revient dans la relation sans avoir fait le deuil de celle-ci, on y retourne avec nos attentes précédentes, notre rancoeur précédente, notre bagage qui vient d’être alourdi par une telle crise dans le couple

On a pas eu le temps d’apprendre quelque chose de cette rupture. Donc même si, c’est un marché très lucratif comment reconquérir son ex, si c’est vraiment quelque chose qui nous semble pertinent, je pense qu’il faut le faire de manière intelligente et surtout réfléchi.

  • Avoir pesé le pour et le contre.
  • Se rendre compte des avantages et inconvénients.
  • Avoir du recul sur les raisons qui nous ont poussé à nous séparer en premier lieu et est-ce que celles-ci sont toujours présentes auxquels cas est-ce que ces conflits sont insolubles ?

Avant d’en arriver à se dire, je veux revenir avec mon ex, je vous invite à dresser les raisons de ne pas retourner avec.

Juste après une rupture, le terreau est rarement fertile pour redémarrer la relation. Je ferais peut-être un article pour exprimer mon point de vue sur ce sujet, on verra et si vous voulez être au courant des différents articles que je rédige sur le blog, je vous invite à vous inscrire à la loveletter.

L’intégration

Pour en revenir aux étapes du deuil, une fois qu’on a passé l’étape de la tristesse, c’est le moment où vient l’intégration. On commence à accepter la séparation.

La reconstruction

Quand on arrive à accepter complètement la séparation, on arrive à la reconstruction. C’est-à-dire qu’on est prêt à passer à autre chose. On se crée de nouveaux schémas ou de nouveaux repères. On peut à nouveau s’ouvrir à l’amour.

Je vous recommande d’ailleurs la lecture de deux livres écrits par des love coach :

Ce qu’il faut savoir aussi avec ces étapes c’est que on peut en passer certaines puis y revenir. Ce n’est pas forcément linéaire.

Un jour je peux être très triste et le lendemain complètement en colère.

Nous ne sommes pas à l’abri d’un changement d’humeur ou d’une “rechute”.

Comment surmonter sa rupture amoureuse ?

Il n’existe pas particulièrement de norme. J’ai déjà entendu des personnes me dire qu’il y a une formule liée à la durée de la relation mais pour moi il n’en est absolument rien. Une relation qui dure 3 mois et qui est super intense peut être plus douloureuse et plus longue à guérir qu’une relation qui a duré 5 ans. 

Je pense que c’est important de ne pas se flageller et de comprendre que notre rythme est le bon.

Si au bout de quelques mois, vous vous sentez encore triste c’est ok.

Cela dit, il y a une différence entre prendre les choses à votre rythme et vous maintenir dans un état de deuil.

Si dans 5 ans, vous êtes célibataires et que vous dites que c’est à cause de votre dernière relation, que vous ne vous en êtes toujours pas remis/remise. Il y a une histoire que vous vous racontez pour vous empêcher de vous ouvrir à nouveau à l’amour.

Cela demande un peu de conscience de différencier si vraiment vous n’avez pas fait le deuil de votre relation ou si vous vous en servez comme excuse. Et cela c’est quelque chose qu’en tant que Love coach je peux vous aider à repérer.

Je vous recommande également cette lecture qui m’a permis d’accélérer la guérison de mon coeur par le passé :

Prendre soin de soi

Cela dit, si la rupture est récente, que la blessure est toujours ouverte.

J’ai envie de vous dire que mon cœur est avec vous, sincèrement.

J’ai vécu des ruptures douloureuses moi-même.

  • J’avais mal à la poitrine.
  • Je peinais à garder mes yeux ouverts à force de pleurer
  • Je n’avais le goût de rien et absolument tout dans mon univers me rappelait mon ex partenaire.

Une odeur, un lieu, une personne ou même une date. Il y a des connexions partout et petit à petit on va pouvoir créer de nouvelles associations mais ça prend du temps.

Comme je le disais, une séparation, ça fait remonter à la surface tout un tas d’émotions qu’on qualifie assez communément de désagréable et on peut avoir tendance à essayer de ne pas les ressentir. 

Accueillir les émotions

Du coup, mon conseil, ce serait que, plutôt que d’opter pour des stratégies de fuites dans vos ressentis c’est important d’accueillir ses émotions et de laisser la place à leur expression.

La seule condition existante dans l’expression de ces émotions c’est de ne pas les retourner contre soi.

Pour moi, une des choses importantes à faire lors d’une rupture, c’est de pleurer. Pleurer c’est exprimer sa tristesse et son chagrin. Pleurer c’est évacuer la colère. Si vous n’avez pas l’habitude de pleurer c’est ok mais je vous invite vraiment à ne pas bloquer les émotions et les laisser circuler.

C’est possible que selon votre vision du monde vous ressentez une forme de pression qui vous imposera d’être fort.e, de vous montrer solide.

Cela dit, endosser ce masque aura pour conséquence de vous empêcher de surmonter réellement cette séparation. Entre vous et moi, j’aime beaucoup pleurer. Je trouve que c’est libérateur. Il n’y a pas de honte à avoir à pleurer. Je vous invite ainsi à pleurer autant que vous en ressentez le besoin.

Bien s’entourer

Ensuite, pour surmonter une rupture c’est important de savoir s’entourer de personnes qui vont vous comprendre.

Celles qui vont vous écouter et qui ne vont pas vous demander de refouler ou transformer vos émotions trop vite.

Cela peut être votre famille, vos amis ou des professionnels de la santé. Il est vraiment important de ne pas intérioriser et se replier sur soi. L’isolement risquerait au contraire de prolonger la période de dépression.

Essayez tout de même de vous entourer de personnes qui respectent votre rythme. C’est d’ailleurs valable au quotidien. Je vous conseille ainsi de voir des personnes qui vous font du bien. Et plus particulièrement qui sont à l’aise dans l’expression de leurs émotions et qui de fait, ne vont pas vous dire de penser à autre chose ou de vous changer les idées à tout prix ou d’éviter d’en parler.

Cela peut paraître assez paradoxal mais c’est la sensation de vide que l’on peut ressentir lors d’une rupture qui a un moment donné va permettre de retrouver un équilibre et de refaire de la place dans notre vie. 

(Re)vivre après la rupture amoureuse

On peut se morfondre lors d’une séparation, c’est ok. Tout comme cela est ok d’avoir des moments de rire ou de joie.

On peut être triste mais on peut aussi s’autoriser à rire même si ça ne dure que 5 minutes et qu’on repense à notre amour perdue. 

Pour se reconstruire, à un moment donné il faudra remettre les pieds sur Terre et s’ancrer dans la réalité.

C’est-à-dire recommencer à faire des activités, voir l’opportunité qu’il y a avec cette séparation.

Être en couple, cela induit des avantages comme des inconvénients et maintenant qu’il y a de nouveau de l’espace dans votre vie, c’est peut-être l’occasion pour faire des choses que vous ne faisiez plus quand vous étiez à deux. 

Remettre de la valeur et de l’attention sur ce que vous aimez faire, c’est ce qui va permettre d’enclencher la reconstruction de l’image de soi.

Rupture amoureuse et estime de soi

On ne s’en rend pas forcément compte, mais généralement une rupture laisse place à une petite voix insidieuse.

Parfois inconsciente, celle-ci dit “Puisque l’autre ne veut plus de moi, je ne vaux rien”.

L’image de soi peut se conditionner dans le regard aimant de notre partenaire d’autant plus quand on est encore dans l’état amoureux.

Cela peut paraître très basique à dire mais vous étiez une personne formidable avant de vous mettre dans cette relation.

Aujourd’hui rien n’a changé à ce niveau là, vous êtes toujours une personne formidable.

Qui plus est, on est même encore plus riche en sortant d’une relation puisqu’elle nous apporte une expérience et une maturité affective nouvelle.

Les apprentissages de la rupture amoureuse

Une fois que vous aurez commencé à être dans cette phase d’acceptation, de reconstruction de soi, ce sera adéquat de pouvoir voir ce que cette relation vous a appris.

Que ce soit sur vous, sur le monde ou sur les relations.

De façon objective, vous pouvez vous demander :

  • qu’est-ce qui n’a pas fonctionné ?
  • Qu’est-ce qui était de votre responsabilité et qu’est-ce qui appartenait à votre partenaire ?

Vous pouvez aussi prendre encore plus de hauteur et vous poser les bonnes questions sur les différentes relations que vous avez eu.

  • Quel type de personne vous attire ?
  • Est-ce qu’il y a des signes annonciateurs ?
  • Est-ce que vous êtes plutôt la personne qui quitte ou celle qui est quitté ?

Observer son histoire amoureuse est un exercice qui peut être réalisé en coaching et qui permet par la suite de s’orienter vers des personnes qui vont correspondre à notre vision de l’amour pour ne pas, entre autres, répéter les mêmes schémas.

Clôturer le chapitre

Une autre chose que je pense assez importante est d’éviter de se lancer dans une nouvelle histoire tant que le chapitre précédent n’est pas clôturé.

Une nouvelle relation a peu de chance de durer si la précédente n’est pas terminée.

Pour vivre une histoire avec quelqu’un, vous aurez besoin d’être disponible. De même, vous risquez de faire payer à la nouvelle relation, la rupture précédente. Si vous êtes dans le cas où vous avez envie de vous mettre avec quelqu’un qui vient tout juste de se séparer, ayez conscience que vous servirez peut-être d’exutoire à la colère de l’autre.

  • Vous n’avez peut-être pas envie d’être un punching ball.
  • Vous n’aurez peut-être pas non plus la réciprocité émotionnelle ce qui a un moment donné freinera la relation. 

Je pense sincèrement que l’amour guérit et je vous invite à avoir cette phrase en tête éventuellement. Les bonnes fins font les bons débuts. 

Si vous souhaitez être soutenu dans votre séparation amoureuse, n’hésitez pas à faire appel à moi.